Connaître le rachat de crédit immobilier



Renégocier son crédit immobilier est possible. L'emprunteur a, en effet, la possibilité de rembourser son prêt en cours et de le renouveler par un autre avec un taux moins élevé. Cela peut être fait soit auprès de l'établissement bancaire auprès duquel le prêt a été initialement contracté soit auprès d'un autre établissement bancaire. Mais dans ce cas-là, on parle d'un rachat de crédit immobilier. Quelles sont les étapes préalables au rachat du crédit immobilier et quels peuvent être les frais occasionnés par ce rachat ?



Les préalables au rachat



Rachat credit

Plusieurs points importants sont à voir avant de réaliser l'opération. Avoir une visibilité sur le capital restant dû et sur la durée restante du prêt en cours est la première étape. Ces informations seront vérifiables grâce au tableau d'amortissement fourni par la banque au moment de la souscription du prêt. Il est aussi important d'évaluer la durée du nouveau crédit demandé. L'emprunteur peut demander à avoir la même durée d'emprunt. Seulement, il faudra tenir compte du prêt déjà amorti pour alléger les mensualités de son nouvel emprunt. Par contre, si l'emprunteur a une rentrée d'argent plus importante, il peut demander à raccourcir la durée du prêt et ainsi s'acquitter plus vite de son emprunt.



Les frais



Le rachat de crédit occasionne des frais. Il est important de vérifier ces frais pour voir s'il est plus profitable d'effectuer l'opération ou non. Ce sont principalement les indemnités en cas de remboursement anticipé (IRA) ou les pénalités qui remplacent le total des six mois d'intérêts suivant la demande de rachat. Elles ne peuvent excéder 3% du capital restant dû. Il y a aussi le coût de la garantie car un nouvel emprunt implique nécessairement une nouvelle garantie. Il ne faut pas oublier les frais de dossier de la banque qui réalise le nouvel emprunt.

ch be lu ca